CONSEILS :

Si le choix du type de nichoirs à oiseaux, mangeoires à oiseaux, hôtels à insectes que vous installez chez vous est important, son implantation dans votre environnement l'est tout autant !

Je n'hésite pas à me référer aux préconisations et conseils de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et j'invite tout le monde à se rapprocher de son antenne locale.

Les nichoirs :

Je fais le choix de la taille du trou d'envol (27 mm et 35 mm) en fonction de la taille de la cavité du nichoir pour oiseaux et donc de l'espèce d'oiseaux visée (mésanges, sittelles, rouges queues,...). Le trou d'envol détermine les espèces que vous voulez privilégier.

Je protège l'extérieur de mes nichoirs avec ma préparation d'huile de Lin mélangée à de l'essence de Térébenthine (l'essence à la térébenthine contient des additifs pas très sympas, donc à éviter notamment pour les hôtels à insectes), et d'un siccatif (assemblage de produits dérivés du pétrole, donc en petite dose !).                                                                                                                                

Les plus de l'huile de lin sont une faible nocivité pour l'environnement et une protection très intéressante pour le bois car contrairement aux vernis et autres dérivés, l'huile pénètre dans le bois. Une couche « barbouillée » une fois par an est suffisante.

L'intérieur de mes nichoirs reste d'une finition volontairement grossière et non huilée pour

faciliter la sortie des oisillons et ne pas devenir un piège mortel !

Les mangeoires à oiseaux, les hôtels à insectes :

J'utilise la même méthode de protection du bois pour les mangeoires et les hôtels.

Je n'applique pas d'huile à l'intérieur des mangeoires et des cavités des hôtels pour ne pas gêner leurs usagers.

IMPORTANT:

J'ai pu constater que les tuiles des nichoirs et des mangeoires à oiseaux font de bons hôtels à insectes (perce-oreilles en particulier chez moi), donc je conseille de « souffler » doucement le dessous des tuiles avec un sèche­-cheveux en position froid, pour déloger (navré !) les insectes sous peine de les tuer lorsque vous passerez de l'huile de lin ou autres !

L'implantation:

Nos amis les chats ne dormant pas toujours sur un radiateur (Euh ! Les miens si, finalement), installez les nichoirs pour oiseaux et mangeoires à au moins 1,80m de hauteur, pensez toujours à vérifier qu'il ne seront pas à la verticale de plantes, d'arbustes, ou toutes choses qui peuvent permettre aux prédateurs de se cacher ou de grimper (les graines au sol sont de funestes pièges à merles, moineaux etc.).

L'orientation :

Autant que possible privilégiez une orientation du trou d'envol vers le sud/est, ne l'installez pas vers le nord.

Il vaut mieux un nichoir pas orienté parfaitement, mais protégé d'un courant d'air froid !

Evitez toujours de pencher le nichoir vers l'arrière pour ne pas avoir d'entrée d'eau de pluie (ceux de mes nichoirs qui ont un profil incliné vers l'arrière ont un trou d'envol compensé en pente vers l'avant).


Le nettoyage :

Je conseille le nettoyage de l'intérieur de la cavité du nichoir une fois par an, en dehors des périodes de nidification ou de recherche de nids par les oiseaux. Personnellement j'aspire l'intérieur (brancher la prise dans l'arbre, oui, oui ça marche) si possible, puis je nettoie avec du vinaigre blanc que je dilue.

Pour ma part je garnis le fond d'une fine couche de sciure de bois qui permet de drainer un peu plus les besoins des oiseaux et de garder le nid plus sain.


Oui mais encore...

Pour toutes questions n'hésitez pas à me joindre, et dès que je n'aurai plus les yeux en l'air je vous répondrez avec plaisir.


lesyeuxenlair15@orange.fr    06 83 63 15 12


Stéphane.